Au niveau mondial, les actions ont regagné en cinq semaines la baisse de 2018

 

La hausse des Bourses depuis le début de l'année a été très vive et très rapide. Mesurée à l'indice MSCI Word, la baisse de 2018 de 6,9% a été intégralement effacée. Les anticipations de récession qui s’appuyaient sur les valorisations au quatrième trimestre sont désormais abandonnées. Ainsi, il est trop tôt pour réagir et juger les révisions des bénéfices à venir des sociétés cotées (en baisse ou en progression nettement plus faible).

Evidemment, une fois encore, c'est la politique monétaire qui a changé la donne. Le tournant à 180 degrés de la gestion de la Réserve Fédérale a redonné des munitions. Résultat de l'anticipation d'une année 2019 sans hausse de taux directeurs américains et avec une modération (ou plus) dans la reprise de liquidités par la Fed, les marchés saluent à nouveau les bonnes publications des comptes annuels, montent sur de simples confirmations, considèrent une grande partie des déceptions comme finalement supportables.

Tout a été bon pour faire monter les Bourses depuis le début de l'année. Pourtant, le risque politique – auquel on impute une partie de la correction de l'année dernière – est encore présent. Trois dossiers en vue.


La guerre commerciale est encore loin d'un règlement

 

La remise en question des termes de l'échange du commerce entre les États-Unis et leurs grands partenaires se centre par construction sur le dossier chinois. Au-delà d'actualités plus ou moins organisées, il est difficile de constater des avancées. Le ton est même monté, le président américain et son administration mettant sur le tapis le pillage technologique chinois.

Le chaud et le froid vont continuer à être entretenus sur la propriété intellectuelle comme sur les engagements de rééquilibrage de balances d'échanges. Cependant, la Chine n'est pas vraiment en position de refuser des gages.

Trump a pu apparaître fragilisé dans la négociation Il ne faut cependant pas s'arrêter de façon excessive sur le blocage du budget fédéral qui l'a contraint à un discours sur l'État de l'Union plutôt consensuel. Il a, à son crédit, un accord commercial avec le Mexique et le Canada qualifié comme le meilleur qui n'ait jamais été acquis : comme c'est le cas pour sa réforme fiscale, son opposition Démocrate ou Républicaine ne met pas en cause ses acquis dans les négociations commerciales.

Avec la Chine, cette guerre commerciale semble se rapprocher d'un armistice durable, mais est loin d'être terminée. Ses épisodes vont continuer à mettre les marchés financiers sous pression. Par exemple, quand l'Europe va être concernée, son industrie automobile pourrait être un facteur de forte volatilité pour une industrie déjà en fort ralentissement mondial.


Un Brexit aux conséquences potentiellement lourdes à court terme, durablement lourdes à long terme pour le Continent

 

Le détachement du Royaume Uni du Continent ne se simplifie pas. De jour en jour, de votes en votes, de déclarations en déclarations, il est même de plus en plus flou. Derrière cette exportation du brouillard anglais, les milieux d'affaires des deux côtés de la Manche ainsi que les partis de gouvernement et les fonctionnaires de Bruxelles, placent leurs espoirs dans un renoncement britannique. On a cependant bien du mal à imaginer que la solution raisonnable du point de vue des « élites » puisse trouver un soutien populaire de nature à ce que ce peuple insulaire se déjuge.

Ce serait bien sûr le scénario idéal.

En sens inverse, on ne veut pas croire à un départ du Royaume Uni sans accord d'avenir passé avec l'Union Européenne. Le « no deal » aurait des conséquences récessives qu'il est pratiquement impossible d'estimer. Les affirmations les plus fantaisistes venant des partisans du Brexit comme de leurs opposants n'aident pas. On comprend tout de même que des taxes pénaliseraient l'économie britannique et celle des grands pays du Continent. On comprend que le commerce désorganisé par la gestion de frontières toucherait l'ensemble.

En tout état de cause, à terme, c'est une compétition intra-européenne relancée qui naîtra de ce départ. À un moment où la nécessité de convergence fiscale et sociale s'impose pour permettre à l'Europe de ne pas être écrasée face aux géants américain et chinois et pour construire un modèle de meilleure croissance, c'est l'inverse qui risque d'arriver. Sans être un paradis fiscal, le Royaume Uni vise un environnement de taxes le plus faible possible et va chercher à assoir la City sur des règlementations les plus légères possibles.

Le dossier du Brexit pourrait durablement poser plus que de question que de réponses. Mais les soubresauts sont quasi-certains.


Un « nouvel euro » va s'imposer progressivement et peut prendre à revers les investisseurs

 

Le Brexit n'est pas le seul nuage qui plane sur le Vieux continent. Le pacte de l'euro est directement mis en cause. L'Italie et son stock de dettes tient le devant de l'actualité depuis un moment. Mais la France et son déficit – temporaire, c'est juré ! - qui va sans doute dépasser 3,5 % du produit intérieur brut cette année contribue à enterrer le dogme de Maastricht.

La fin du fameux seuil de 3 % ne s'annonce pas simple à gérer. Le total du bilan de la Banque Centrale Européenne va atteindre 50 % du PIB de la zone de la monnaie unique. Il n'y a pas de bretelle de sortie à la monnaie unique, cela a été dit et répété, notamment par Yves de Silguy, le commissaire européen qui a mis l'euro en place. Cela se confirme, mais tant pour les États qui sont « piégés » dans le dispositif, que pour la BCE ou pour l'Allemagne. De fait, on ne peut exclure un pays.

La banque centrale est en voie de posséder une part écrasante des dettes souveraines européennes et, comme on sait, à partir d'un certain niveau le débiteur tient le créancier autant que l'inverse est vrai. En sus des emprunts à son bilan, la BCE, avec l'Allemagne (avec en sus les Pays Bas, la Finlande et le Luxembourg) détient des engagements via Target 2, la plateforme pour les paiements transfrontaliers en euro entre pays européens. Ce sont des engagements qui dépassent 1.500milliards d'euros et dont le risque serait porté par la BCE si des États débiteurs quittant l'euro devaient manquer à apurer leur solde.

Cet « équilibre obligatoire », ce statu quo imposé va devoir trouver une respiration et un nouvel euro est sans doute une évolution logique. Une évolution remettrait peut-être des certitudes de la part des investisseurs.


Des fondamentaux en modération et des facteurs de sensibilité toujours là pour les marchés

 

Le rattrapage des cours de Bourse de janvier a effacé les scénarios du pire d'une récession. Au-delà des évaluations qui restent à stabiliser sur la base de fondamentaux globalement en modération, les risques politiques qui ont contribué à l'année noire de 2018 sont toujours là. D'autres peuvent se manifester et les cours records de l'or sont peut-être un signe de prudence. Justifiée ?

 

GASPAL COURT TERME :
OPCVM de Trésorerie « flexible »

GASPAL COURT TERME est un OPC obligataire court terme de volatilité inférieure à 0,50%. Il investit dans des actifs de taux à court terme (maturité résiduelle des titres inférieure à 2 ans) : marché monétaire et obligations privées principalement "investment grade" (minimum BBB-), directement ou à travers des OPC.

FLEXIBLE ANNUEL :
OPCVM Obligataire Court Terme

FLEXIBLE ANNUEL est un OPC obligataire, essentiellement investi dans des produits de taux court-moyen terme et accessoirement, en actions et en OPC spécialisés en actions. Analyse "top down" de l'allocation stratégique et tactique.

GASPAL CONVERTIBLES :
OPCVM obligations convertibles ou assimilées zone Euro

L'OPC gère activement un portefeuille diversifié de valeurs mobilières constitué essentiellement d'obligations convertibles ou assimilées de la zone euro.

GASPAL PATRIMOINE :
OPCVM diversifié « patrimonial » gestion « flexible »

GASPAL PATRIMOINE est un OPC diversifié flexible de nature patrimoniale ayant pour objectif une performance asymétrique cherchant à bénéficier des hausses des marchés et à éviter les baisses en gérant activement l'exposition aux risques (actions, taux, crédit...) tels que décrit dans le prospectus de l'OPC et les reportings mensuels.

GASPAL EURO OPPORTUNITÉS :
OPCVM actions « situations spéciales » zone Euro, éligible au PEA

GASPAL EURO OPPORTUNITES repose sur une approche « stock picking » de sélection de valeurs grandes et moyennes capitalisations sous valorisées, susceptibles de bénéficier d’une évolution de leur capital (OPA, rachat du flottant…) ou d’une restructuration industrielle ou financière.

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES :
OPCVM actions rendement zone Euro, éligible au PEA (parts de capitalisation IC et RC, part de distribution RD)

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES repose sur une approche « bottom up » de sélection de valeurs offrant un rendement attrayant. Il cherche des valeurs à forts dividendes ainsi que des valeurs dont le dividende offre un bon potentiel de croissance à moyen et long terme.

INVESTISSEURS PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays, avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir en prendre connaissance et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec Mr Christian GINOLHAC, cginolhac@gaspalfinance.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.

INVESTISSEURS NON PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays. Avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir prendre connaissance de nos mentions légales et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec l'un des responsables de la Société.
info@gaspalgestion.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Non Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.