L'Espagne va avoir un gouvernement. Mais, une nouvelle fois, un gouvernement minoritaire aux Cortes et rassemblant une coalition pas vraiment solide sur le plan politique. C'est en tout cas l'occasion de faire un point sur la quatrième économie de la zone euro, qui va être aussi la quatrième de l'Union Européenne.

Un double arrêt au miracle espagnol : crise de croissance en 1992, grande récession de 2007-2008

Le Royaume Espagnol est constitué de 17 provinces autonomes, mais c'est précisément dans la diversité que sa croissance - soutenue par le tourisme et l'immobilier - s'est bâtie à partir du milieu des années soixante, puis, à partir de 1975 sur la base de la transition démocratique, consacrée en 1986 par l'intégration au sein de la Communauté Européenne. Depuis, ce qu'on avait pu appeler « le miracle espagnol » a tourné court en deux fois : crise d'inflexion de la croissance en 1992 et retombées de la grande crise de 2007-2008.
Les déséquilibres entre régions, les inégalités, ont rendu difficile le retour à la vitesse de croisière précédente. Ils sont bien illustrés, d'une part par les aspirations sécessionnistes catalanes et, surtout, par le taux de chômage qui, à 14,2 % reste de plus du double de celui de la zone euro. Le choc a été d'autant plus sévère que le Royaume, longtemps porté par les dotations européennes était devenu contributeur net après l'élargissement de 2004. L'économie de la péninsule avait été dopée par l'immobilier et a été particulièrement touchée par le choc de 2008. Une politique d'austérité et des réformes structurelles menées jusqu'en décembre 2011 par les gouvernements Zapatero (socialiste), puis Rajoy (droite) n'ont pas arrangé les choses dans un premier temps et le chômage qui s'établissait à 7,9 % à l'été 2007 est monté jusqu'à plus de 21 % 4 ans plus tard.

Depuis 2013, un rebond entretenu par la consommation, mais des limites désormais imposées par la conjoncture internationale

La sortie de la récession a ainsi été longue et douloureuse. Ce n'est que fin 2013 qu'une croissance est revenue. L'économie a bénéficié de l'effet de rattrapage, comme des pays de plus petite taille par exemple l'Irlande ou le Portugal en ont profité. Plus de 3% de croissance moyenne trois ans de suite, de 2015 à 2017, a permis, de retrouver (en dollars constants) le niveau de produit intérieur brut de 2008, mais pas davantage. Ce stade assuré, le dynamisme s'est infléchi, tout en restant meilleur que celui de la zone euro : 2,6 % de croissance l'année dernière et, selon les dernières estimations de la Banque d'Espagne, 2 % cette année et 1,7 % en 2020.
Cette rentrée dans le rang montre que la douzième économie du monde ne peut s'appuyer sur ses seules forces internes. Le rebond post-crise avait été entretenu par la consommation grâce à la baisse du chômage, même insuffisante, une hausse des salaires et le niveau des taux d'intérêt. Le pouvoir d'achat était en hausse. Sur le fond, le niveau des taux d'intérêt avait aussi permis dans le temps un certain amortissement des dettes immobilières.
La tendance garde des moteurs internes pour se prolonger : l'utilisation meilleure des capacités de production, d'entreprises ou salariées, poursuit un effet cumulatif. Mais, en sens inverse, l'inflexion de la croissance mondiale a pesé. Les incertitudes générales touchent de plus les agents économiques espagnols : dossier commercial et, singulièrement le traitement qui sera réservé à l'Europe, Brexit, le débat budgétaire entre l'Allemagne et la France, ...

Un pouvoir politique faible qui pèse peu sur la croissance face aux fondamentaux économiques

Reste la politique du pays. En premier lieu, les forces centrifuges. Assez paradoxalement la crise catalane qui s'installe ne se traduit pas de façon brutale sur le front économique et les régions de croissance – Pays Basque, Madrid, Navarre, Catalogne, Aragon, Baléares en particulier – poussent toujours le pays. C'est la paralysie du pouvoir central qui en rajoute sur les incertitudes. Le gouvernement qui va être constitué entre le PSOE (socialiste) et Podemos (extrême gauche) va avoir des pouvoirs limités à la fois par les différences de programme entre les deux partis et par un manque de majorité parlementaire qui va rendre très difficile le vote de lois.
Le gouvernement minoritaire n'est pas une nouveauté, même si un minoritaire bâti sur une coalition aussi divisée sur les programmes peut renforcer la paralysie. La constitution prévoit aussi des périodes de vacances du pouvoir organisé. Depuis novembre 2011, un peu plus de 20 mois ont été régis sous le régime de gestion des affaires courantes.
Ce que l'on doit en retenir des dix dernières années, c'est précisément que les données macroéconomiques internes ou mondiales pèsent plus lourd que l'absence de pouvoir ou sa paralysie. La croissance des années 2015-2017, puis son inflexion, ne sont pas gérées à Madrid, mais reflètent des conditions générales.

Un effort budgétaire supplémentaire en vue et une certaine contre-réforme du marché du travail

La croissance de l'Espagne va rester supérieure à la moyenne de la zone euro, largement au-dessus de l'Allemagne, l'Italie ou les Pays Bas, et même de la France. Pays endetté, l'Espagne peut se permettre d'ignorer les recommandations d'effort budgétaire encore demandés cette semaine par la Commission européenne qui souhaite que le déficit structurel soit réduit de 0,6 % par an de façon à viser un équilibre à terme. Au contraire, la politique budgétaire est loin d'être excessivement expansionniste et une majorité sera sans doute trouvée aux Cortes pour accélérer en suivant la doctrine française qui veut profiter des conditions financières bien installées.
L'Espagne a joué le jeu de l'euro, a profité des fonds européens, mais, même sans gouvernement majoritaire a largement les moyens de financer de nouveaux déficits. Elle peut bien sûr compter sur les achats de la Banque Centrale Européenne et les marchés la jugent digne de confiance : l'emprunt d’État de référence à 5 ans présente un taux négatif, celui à 10 ans 0,4 %, celui à 15 ans 0,7 %.
La croissance pourrait d'autant plus être au rendez-vous que les plus dures des réformes de structure pourraient trouver une majorité politique pour être atténuées. Le rebond (modéré) du chômage au troisième trimestre va pousser à un ajustement de la réforme du travail de 2012, alors que le système de retraite – et donc l'aspect distribution des prélèvements obligatoires – n'échappera pas à une réforme.

GASPAL COURT TERME :
OPCVM de Trésorerie « flexible »

GASPAL COURT TERME est un OPC obligataire court terme de volatilité inférieure à 0,50%. Il investit dans des actifs de taux à court terme (maturité résiduelle des titres inférieure à 2 ans) : marché monétaire et obligations privées principalement "investment grade" (minimum BBB-), directement ou à travers des OPC.

FLEXIBLE ANNUEL :
OPCVM Obligataire Court Terme

FLEXIBLE ANNUEL est un OPC obligataire, essentiellement investi dans des produits de taux court-moyen terme et accessoirement, en actions et en OPC spécialisés en actions. Analyse "top down" de l'allocation stratégique et tactique.

GASPAL CONVERTIBLES :
OPCVM obligations convertibles ou assimilées zone Euro

L'OPC gère activement un portefeuille diversifié de valeurs mobilières constitué essentiellement d'obligations convertibles ou assimilées de la zone euro.

GASPAL PATRIMOINE :
OPCVM diversifié « patrimonial » gestion « flexible »

GASPAL PATRIMOINE est un OPC diversifié flexible de nature patrimoniale ayant pour objectif une performance asymétrique cherchant à bénéficier des hausses des marchés et à éviter les baisses en gérant activement l'exposition aux risques (actions, taux, crédit...) tels que décrit dans le prospectus de l'OPC et les reportings mensuels.

GASPAL EURO OPPORTUNITÉS :
OPCVM actions « situations spéciales » zone Euro, éligible au PEA

GASPAL EURO OPPORTUNITES repose sur une approche « stock picking » de sélection de valeurs grandes et moyennes capitalisations sous valorisées, susceptibles de bénéficier d’une évolution de leur capital (OPA, rachat du flottant…) ou d’une restructuration industrielle ou financière.

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES :
OPCVM actions rendement zone Euro, éligible au PEA (parts de capitalisation IC et RC, part de distribution RD)

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES repose sur une approche « bottom up » de sélection de valeurs offrant un rendement attrayant. Il cherche des valeurs à forts dividendes ainsi que des valeurs dont le dividende offre un bon potentiel de croissance à moyen et long terme.

INVESTISSEURS PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays, avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir en prendre connaissance et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec Mr Christian GINOLHAC, cginolhac@gaspalfinance.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.

INVESTISSEURS NON PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays. Avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir prendre connaissance de nos mentions légales et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec l'un des responsables de la Société.
info@gaspalgestion.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Non Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.