Des mesures de soutien des économies en cascade


On ne dira pas que les médications monétaires, financières et budgétaires ont manqué face à la dégradation conjoncturelle. Pas davantage que les ordonnances ont été comptées pour les utiliser au service des économies. Du coté monétaire, par exemple, plan d'urgence de 750 milliards d'euros annoncé par la Banque Centrale Européenne, la Réserve fédérale qui a ramené son taux directeur à zéro injecte des dollars par centaines de milliards presque au quotidien et a mis un place un nouveau mécanisme de soutien spécifique aux fonds monétaires pour sauver le dynamisme du crédit, la Banque d'Angleterre qui suit (taux directeur de 0,1 %).
Les États sont lancés comme les banques centrales dans une course aux enchères qui parait folle : le Congrès américain va étudier un plan de 1.200 milliards (soit 5 % du PIB) et l'administration présidentielle envisage un versement direct de 1.000 dollars par Américain. L'Europe est plus mesurée et les garanties d'emprunt sont pour le moment privilégiées par rapport à des mesures directes de relance. Mais les pays annoncent des décalages de rentrées fiscales ou même des abandons de créances d'État. La liste n'est pas limitative et la Chine a montré le chemin des médecines économiques comme elle l'a fait pour le traitement de l'épidémie.

Les règles et pratiques monétaires, budgétaires contraignantes sont abandonnées : les grands états vont dépenser 5 % de leurs PIB


L'accumulation d'annonces portant sur des centaines de milliards ne permet pas vraiment de voir les enjeux. Ce qui frappe pour le moment c'est en premier lieu le manque de coordination.
La coordination n'est pas vraiment apparente entre les pouvoirs politiques et monétaires, Elle semble encore plus incertaine entre des pays qui devraient pourtant agir de concert face à une situation globale. Le G7 de lundi a confirmé ce malaise. Comment croire que le communiqué de convenance annonçant que « des mesures coordonnées, mobilisant tous les outils de politique économique disponibles seront prises » puisse convaincre, faute d'une action concrète forte et commune ?
Résultat, le sentiment qui domine est celui de la réaction pays par pays et pas (du tout) celui d'une action raisonnée et ciblée répondant au choc d'offre qui s'est mué en choc de demande.
Cela posé, les efforts budgétaires des grands pays sont partis pour se diriger vers, au minimum, 5 % des différents produits intérieurs bruts, alors que les Banques Centrales sont engagées dans une nouvelle course sans limites apparentes au refinancement des États et à de nouvelles mesures « non conventionnelles ».
Au-delà de ces constats, il y a une certitude : la crise sanitaire a gommé les règles et pratiques financières, monétaires et budgétaires. Le bouleversement se veut temporaire et il peut le rester, mais, les cartes des perspectives de moyen et long terme sont rebattues.


La « mobilisation générale » pour soutenir l'économie nous fait entrer dans un nouveau monde


La tempête boursière n'est pas aberrante dans ce contexte de perte de contrôle des pouvoirs politiques et monétaires. Son ampleur l'est peut-être évidemment. Les Bourses mesuraient l'incertitude qui est un risque que la baisse des cours sanctionne. Aujourd'hui cependant, elles valorisent surtout la certitude d'une forte récession.
On est loin du moment où le bilan des accidents liés à cette récession devra être tiré. Comme toujours, ce sont les empilements d'endettements privés qui vont craquer et la facture sera lourde et devra être étalée dans le temps. Elle sera forcément, pour une part, encore financée par les États. Ce qui est actuel, c'est la mobilisation. C'est le terme puisque certains n'ont pas craint l'impropriété de qualifier la lutte contre l'épidémie « de guerre. »
Cette mobilisation générale de soutien à la conjoncture de court terme est certes désorganisée, mais les montants annoncés donnent le tournis quand on se reporte aux débats violents opposant les uns et les autres il y a encore deux mois pour déplacer, investir, injecter ou produire en déficit 0,1 % ou 0,3 % de PIB. C’était dans un autre temps, un autre monde.

Des efforts économiques quoi qu'il en coûte pour rétablir l'économie, sans le potentiel d'une reconstruction


Que ce soit du côté de M. Trump ou Mme Merkel ou de la grande majorité des gouvernements, le message est le même que celui que M. Macron nous a lancé : lutte sanitaire quoi qu'il en coûte, efforts économiques … quoi qu'il en coûte aussi. « Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite ; aucun Français ne sera laissé sans ressource » n'a pas craint d'affirmer notre président de la République.
Au-delà des premières mesures annoncées qui vont désorganiser plus encore les circuits financiers, cette absence de limites engage notre pays – comme la plupart des autres – dans une fuite en avant financière. Une guerre conduit à la reconstruction de pays détruits (comme l'Allemagne, le Japon et la Grande Bretagne après 1945). Le financement par la dette publique est alors cohérent : une fois les reconstructions menées à bien, la croissance s'emballe et les recettes fiscales permettent d'amortir et réduire les dettes. En l'espèce, nous ne sommes pas en guerre : les dépenses publiques financées de fait par les Banques Centrales, les injections monétaires à carnet ouvert ne sont pas engagées pour reconstruire. Il s'agit simplement de stabiliser les économies, de les ramener à leur situation de la fin 2019.


Le scénario d'inflation est éloigné, mais à conserver à l'esprit


Ainsi, quand les mécanismes se seront rétablis – ce qui prendra plusieurs trimestres après la fin de l'épidémie – il ne faudra pas attendre un boom de croissance qui aille bien au-delà des fondamentaux de 2019. Pas de reconstruction qui produirait un rebond durable, pas de soutien démographique particulier, pas de gonflement des échanges mondiaux : la croissance sera sans doute modérée, son potentiel porté pour l'essentiel par les technologies nouvelles (y compris biotechnologies).
Le résultat à anticiper ? Une stabilisation conjoncturelle certes, mais, sans une croissance mondiale très forte, les masses mises en circulation, la nécessité d'amortir les dettes produiront forcément de l'inflation. L'anticiper aujourd'hui avec un CAC 40 dans sa zone de rebond de 2003 et 2009, des taux directeurs nuls ou négatifs, un baril de brent dans ses plus bas touchés en 2002, 2009 et 2019, avec des anticipations d'inflation dans 5 ans en dollar et euro de 1,75 % et 2 %, cela relève aujourd'hui du paradoxe. Mais, sur fond de baisse de la concurrence de coûts de production en raison de la démondialisation, il va falloir conserver le scénario en tête.

GASPAL COURT TERME :
OPCVM de Trésorerie « flexible »

GASPAL COURT TERME est un OPC obligataire court terme de volatilité inférieure à 0,50%. Il investit dans des actifs de taux à court terme (maturité résiduelle des titres inférieure à 2 ans) : marché monétaire et obligations privées principalement "investment grade" (minimum BBB-), directement ou à travers des OPC.

FLEXIBLE ANNUEL :
OPCVM Obligataire Court Terme

FLEXIBLE ANNUEL est un OPC obligataire, essentiellement investi dans des produits de taux court-moyen terme et accessoirement, en actions et en OPC spécialisés en actions. Analyse "top down" de l'allocation stratégique et tactique.

GASPAL CONVERTIBLES :
OPCVM obligations convertibles ou assimilées zone Euro

L'OPC gère activement un portefeuille diversifié de valeurs mobilières constitué essentiellement d'obligations convertibles ou assimilées de la zone euro.

GASPAL PATRIMOINE :
OPCVM diversifié « patrimonial » gestion « flexible »

GASPAL PATRIMOINE est un OPC diversifié flexible de nature patrimoniale ayant pour objectif une performance asymétrique cherchant à bénéficier des hausses des marchés et à éviter les baisses en gérant activement l'exposition aux risques (actions, taux, crédit...) tels que décrit dans le prospectus de l'OPC et les reportings mensuels.

GASPAL EURO OPPORTUNITÉS :
OPCVM actions « situations spéciales » zone Euro, éligible au PEA

GASPAL EURO OPPORTUNITES repose sur une approche « stock picking » de sélection de valeurs grandes et moyennes capitalisations sous valorisées, susceptibles de bénéficier d’une évolution de leur capital (OPA, rachat du flottant…) ou d’une restructuration industrielle ou financière.

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES :
OPCVM actions rendement zone Euro, éligible au PEA (parts de capitalisation IC et RC, part de distribution RD)

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES repose sur une approche « bottom up » de sélection de valeurs offrant un rendement attrayant. Il cherche des valeurs à forts dividendes ainsi que des valeurs dont le dividende offre un bon potentiel de croissance à moyen et long terme.

INVESTISSEURS PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays, avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir en prendre connaissance et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec Mr Christian GINOLHAC, cginolhac@gaspalfinance.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.

INVESTISSEURS NON PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays. Avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir prendre connaissance de nos mentions légales et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec l'un des responsables de la Société.
info@gaspalgestion.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Non Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.