La politique du parti à l'epreuve à six mois du XX ème congres

Les feux olympiques – et para olympiques – d’hiver éteints, la Chine redescend un peu dans le quotidien de la réalité et, aussi, dans sa stratégie de moyen ou de long terme. 9 médailles d’or l’ont classée au troisième rang cette année, derrière les 12 de l’Allemagne et loin derrière les 16 norvégiennes.  Ce palmarès n’a rien d’anecdotique : en 4 ans, les sportifs chinois ont multiplié leur score par 9 puisqu’à PyeongChang, une seule première place sur le podium avait été obtenue. Le symbole de la montée en puissance générale du pays se retrouve en quelque sorte dans le constat. Cependant, l’environnement de ce premier trimestre 2022 est sous la pression d’épreuves qui, sans la remettre en cause, modifie la tendance et la stratégie du parti communiste. Ce dernier prépare pour cet automne son XXème Congrès qui devra à la fois apprécier le terrain gagné et dessiner une nouvelle politique intérieure et extérieure dans le fameux objectif 2035 : doubler la taille de l’économie en 15 ans, et devenir déjà en 2025 à l’issue du 14ème plan quinquennal un pays « à haut revenu ». Les réformes de normalisation engagées, parfois brutales, rencontrent cette année des obstacles imprévus : la poursuite de l’épidémie de la Covid-19, la guerre en Ukraine, les resserrements monétaires aux Etats-Unis et en Europe.

La vague de covid pèse sevèrement sur la conjoncture

Depuis le début de l’épidémie, l’analyse des informations en provenance de Chine n’est pas simple. Les données sanitaires publiées sont au mieux parcellaires, relevant sans doute pour une part de la propagande. La stratégie dite de « zéro Covid dynamique » implique des tests de populations entières et des confinements en réponse à l’observation de cas positifs. Ce sont ces mesures qui permettent d’avoir une idée du regain épidémique actuel : Shanghai, Changchun et la mégalopole de Shenzhen sont confinés. On compte les personnes concernées au travers de la Chine en dizaines de millions. Hong Kong dont la moitié de la population a été infectée et où le taux de décès s’est envolé, applique les procédures chinoises : isolation en quarantaine des cas positifs pendant 14 jours dans des centres spécifiques en préfabriqué ; interdiction des réunions de plus de 2 personnes ; fermeture des écoles et des commerces. Tout cela pèse sérieusement sur l’activité chinoise. Des indicateurs à haute fréquence enregistrent par exemple un rebond très limité des déplacements, qui se situent près de 60 % au-dessous de leurs niveaux d’avant l’épidémie. Les indicateurs avancés des directeurs d’achat manufacturiers (PMI) annoncent une stagnation en se maintenant autour du seuil de neutralité de 50. Toujours au chapitre Covid, le blocage de Shenzhen a des conséquences spécifiques sur l’ensemble de la Tech chinoise, mais aussi sur le financement des entreprises par les marchés financiers.

 

Ukraine : plus à gagner qu'à perdre en cas d'embargo prolongé sur l'énergie russe

L’affaire d’Ukraine a de nombreuses implications pour la Chine. On a bien compris le jeu géopolitique et économique : soutien de fait à la Russie, mais en sauvant les apparences vis-vis des Etats-Unis. La Chine ne lâche pas son voisin sur le plan politique, prenant un peu la tête des pays se refusant à le condamner, qui comptent parmi les plus peuplés de la planète ; Inde, Indonésie, Pakistan, Nigeria, Brésil, … En matière économique Pékin veut contourner les sanctions sans les rejeter de front. C’est ce qui est fait depuis des années vis à vis de la Corée du Nord, de l’Iran de Cuba ou de la Syrie. Les menaces de rétorsions américaines à ces accrocs aux sanctions ne sont pas prises à la légère, mais on comprend que, si les sanctions vis à vis de la Russie ne sont pas vraiment pénalisantes pour les Etats-Unis, il n’en serait pas du tout de même dans le cas de la Chine. Les économies sont largement imbriquées : l’Amérique ne pourrait se passer de son fournisseur et, pas plus de son premier créancier. On estime l’impact des sanctions occidentales vis à vis de la Russie sur le produit intérieur brut chinois plus près de 0,5 % que de 1 %. Il pourrait donc être négligeable cette année et l’année prochaine. Il faut relativiser : à court terme (2022 et 2023) un fort ralentissement ou une récession en Europe – dont les importations en provenance de l’Empire du Milieu se montent à 3 % du PIB chinois - amplifierait cette tendance. A plus long terme en revanche, un blocage ou un contingentement durable des exportations de matières premières ou agricoles russes vers l’Ouest auraient des conséquences longues très positives pour la Chine et sa compétitivité : ses fournitures en gaz, en pétrole, en céréales pourraient puiser en Russie, en bénéficiant de prix cassés par rapport à ceux que devront acquitter les européens ou les japonais. Les importations chinoises en provenance de Russie pesaient l’année dernière 3, 4% du PIB chinois (et les exportations 2,4 %). L’effet d’aubaine de tarifs russes décotés pourra être saisi sans remettre en cause l’indépendance de la Chine qui se recentre sur elle-même.

La banque centrale isolée face au durcissement de la fed et la BCE 

Le troisième grand obstacle que M. Xi doit franchir est le changement de donne mondiale en matière d’inflation et, donc, de politiques monétaires. La question des prix ne se pose pas vraiment en Chine : depuis le début de l’année, leur dérive se situe à moins de 1 %, largement au-dessous de la cible qui se site à 3 %. Les prix à la production qui baissaient avant le 24 février répercutent la hausse de l’énergie ou des céréales, mais ne sont pas (encore) en hausse. Le calibrage économique chinois 2022 a été fixé avec une croissance de 5,5 % (après le rebond de 8,1 % en 2021). A ce stade, le XXème Congrès s’ouvrirait sur un taux de chômage en légère baisse (au-dessous de 5,5%) grâce à 11 millions de création d’emplois et une croissance en phase avec l’objectif 2035.  La hausse de l’énergie pèse sur la consommation et réduit la dynamique. Mais les conséquences de la nouvelle vague de l’épidémie ont des effets plus importants : en plus des confinements, les circuits de production sont une nouvelle fois désorganisés alors que la normalisation des approvisionnements en particulier en puces électronique ne s’opère pas. La conjoncture est par ailleurs durablement marquée par un assainissement économique général visant à réduire les inégalités et à casser la spéculation immobilière. Pour tout dire il s’agit d’effectuer une double transition : montée en puissance de la contribution interne à la croissance ; gestion du pouvoir, des collectivités et des entreprises pour installer le modèle social de « prospérité générale ». La démondialisation et le repli des économies sur l’interne préserve finalement la Chine des effets des sanctions américaines vis à vis de la Russie et, à terme, elle serait une bénéficiaire de leur poursuite. En revanche, la situation sanitaire est venue s’ajouter aux effets récessifs de la politique d’assainissement financière, monétaire et même sociale. Face au durcissement monétaire de la Réserve Fédérale américaine et de la Banque Centrale Européenne, la Banque Populaire de Chine aura-t-elle suffisamment d’autonomie pour aller dans le sens inverse ? Oui sans aucun doute. Le déficit public était ciblé à 2,8 % du PIB, les émissions obligataires des gouvernements locaux devaient seulement être maintenues au niveau de 2021 et celui des investissements en infrastructures légèrement majorés. Il y a de la marge.

Des fondamentaux plutôt favorables, mais la nécessité de soutiens pour enrayer la baissse des bourses

De fait, la BPC a déjà assoupli sa politique depuis le début de l’année en apportant plus de financement à l’économie et en baissant certains taux. Si elle n’a pas accéléré ce mois-ci, tout en assurant la liquidité du système bancaire, on a bien compris que tout sera fait pour assurer les 5,5 % de croissance. Le taux réel en renminbi est positif, ce qui est loin d’être le cas en dollars, en euro, en livres sterling ou en yen et elle peut jouer ses atouts sans vraie crainte. On aura noté que ce statu quo du taux directeur à 3,7 % a été contrebalancé cette semaine par un cadeau fiscal aux PME pour un montant de près de 0,9 % du PIB. Les fondamentaux finalement favorables ne se traduisent pas dans les marchés financiers. Bien sûr les confinements de Shenzhen et Hong Kong ne simplifient pas l’analyse. Mais les indices boursiers chinois encaissent une baisse de 10 à 15 % depuis le début de l’année qui porte les pertes en un an dans une (large) fourchette de 8 à 25 %. La géopolitique renforce la concentration des investisseurs internationaux sur leur propre zone et se traduit par des ventes nettes. Pour autant, après le choc de l’immobilier, le pouvoir a manifesté son intention de soutenir les Bourses. Il se base dans ce cas encore sur ses ressources internes par le biais de mesures incitatives à l’actionnariat et de levée de règlementations restrictives, en particulier pour les valeurs technologiques.

 

 

 

GASPAL COURT TERME :
OPCVM de Trésorerie « flexible »

GASPAL COURT TERME est un OPC obligataire court terme de volatilité inférieure à 0,50%. Il investit dans des actifs de taux à court terme (maturité résiduelle des titres inférieure à 2 ans) : marché monétaire et obligations privées principalement "investment grade" (minimum BBB-), directement ou à travers des OPC.

GASPAL OBLIG 1-4

Gaspal Oblig 1-4 est un OPC obligataire moyen terme avec une sensibilité taux comprise entre 1 et 4. Il investit dans des titres de créances d’émetteurs privés et publics, ainsi que des titres du secteur financier. Analyse « top down » de l’allocation stratégique et tactique. Approche « bottom up » pour la sélection des titres.

FLEXIBLE ANNUEL :
OPCVM Obligataire Court Terme

FLEXIBLE ANNUEL est un OPC obligataire, essentiellement investi dans des produits de taux court-moyen terme et accessoirement, en actions et en OPC spécialisés en actions. Analyse "top down" de l'allocation stratégique et tactique.

GASPAL CONVERTIBLES :
OPCVM obligations convertibles ou assimilées zone Euro

L'OPC gère activement un portefeuille diversifié de valeurs mobilières constitué essentiellement d'obligations convertibles ou assimilées de la zone euro.

GASPAL PATRIMOINE :
OPCVM diversifié « patrimonial » gestion « flexible »

GASPAL PATRIMOINE est un OPC diversifié flexible de nature patrimoniale ayant pour objectif une performance asymétrique cherchant à bénéficier des hausses des marchés et à éviter les baisses en gérant activement l'exposition aux risques (actions, taux, crédit...) tels que décrit dans le prospectus de l'OPC et les reportings mensuels.

GASPAL EURO OPPORTUNITÉS :
OPCVM actions « situations spéciales » zone Euro, éligible au PEA

GASPAL EURO OPPORTUNITES repose sur une approche « stock picking » de sélection de valeurs grandes et moyennes capitalisations sous valorisées, susceptibles de bénéficier d’une évolution de leur capital (OPA, rachat du flottant…) ou d’une restructuration industrielle ou financière.

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES :
OPCVM actions rendement zone Euro, éligible au PEA (parts de capitalisation IC et RC, part de distribution RD)

GASPAL CROISSANCE DIVIDENDES repose sur une approche « bottom up » de sélection de valeurs offrant un rendement attrayant. Il cherche des valeurs à forts dividendes ainsi que des valeurs dont le dividende offre un bon potentiel de croissance à moyen et long terme.

INVESTISSEURS PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays, avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir en prendre connaissance et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec Mr Christian GINOLHAC, cginolhac@gaspalfinance.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.

INVESTISSEURS NON PROFESSIONNELS - MENTIONS LÉGALES GASPAL GESTION

PRÉAMBULE
Notre site internet présente des OPC dont la commercialisation est autorisée en France et éventuellement dans d’autres pays. Avant de poursuivre sur notre site, merci de bien vouloir prendre connaissance de nos mentions légales et de les accepter. Leur visualisation requiert l'acceptation de votre part des conditions exposées ci-dessous. Si vous n'acceptez pas ces conditions, nous vous invitons à ne pas accéder aux pages suivantes. La société de gestion ne saurait être tenue pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

Vous êtes actuellement connecté au site : www.gaspalgestion.com, édité par GASPAL GESTION, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP 98-31.
Capital Social : 278 900 €
Siège social : 7 boulevard de la Madeleine 75001 PARIS
N° d’inscription du RCS : Paris 419 439 377
N° d’identification TVA : FR96419439377

CONDITIONS D’UTILISATION DU SITE
GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable des différentes informations financières et boursières contenues sur ce site.
GASPAL GESTION vous informe par ailleurs que le contenu ainsi que la présentation du site peuvent être modifiés à tout moment.
GASPAL GESTION porte à votre connaissance que les informations contenues dans ce site ne sauraient en aucun cas être constitutives d’une quelconque proposition contractuelle ni même revêtir les caractéristiques d’une simple offre ou proposition d’investissement dans l’un de nos supports d’investissements. L’investissement dans des produits peut entrainer un risque de perte en capital. Il revient à tout investisseur, préalablement à toute décision d’investissement, de vérifier auprès de ses conseils habituels que l’accès à nos produits lui est adapté et ne fait pas l’objet d’une restriction quelconque due à son statut juridique et ou qu’il n’est pas ressortissant d’un pays ou les lois interdisent ou réglementent l’accès à certains produits.
Ces renseignements figurent donc à but purement informatifs. Tout investissement dans les fonds GASPAL GESTION ne pourrait se faire qu’après avoir consulté au préalable le document d’information clef pour l’investisseur ainsi que les rapports annuels des fonds. Pour de plus amples informations merci de prendre contact avec l'un des responsables de la Société.
info@gaspalgestion.com
Malgré l’attention portée par nos services au contenu de ce site, GASPAL GESTION ne saurait être tenue responsable d’une quelconque erreur, omission, imprécision ou information erronée figurant sur ce site.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La société de gestion ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, GASPAL GESTION vous informe que l’utilisateur de ce site bénéficie d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression de ces données personnelles conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 Pour l’exercer, tout utilisateur peut s’adresser au gestionnaire de ce site par :
- Courrier : 7 Boulevard de la Madeleine - 75001 Paris
- Email : info@gaspalgestion.com

LIENS HYPERTEXTES ET VIRUS
L’utilisateur reconnait utiliser les différents logiciels de protection contre l’intrusion de virus, GASPAL GESTION ne saurait être tenu responsable de tout préjudice subis par l’utilisateur de ce site.
GASPAL GESTION ne saurait en outre être tenu responsable de l’utilisation de liens hypertextes qui pourraient figurer sur ce site.

DROITS D’AUTEURS ET PROPRIÉTÉS INTELLECTUELLES
GASPAL GESTION est propriétaire de l’ensemble des éléments constituant ce site (données, dessins, graphiques).
Toute reproduction, diffusion ou rediffusion de ce site qu’elle soit totale ou partielle sans le consentement express et préalable de GASPAL GESTION est interdite.

Vous devez cocher la case pour accepter et continuer
Je suis un Investisseur Non Professionnel en France et je reconnais et accepte pleinement cette clause de non-responsabilité ainsi que les Conditions générales et la Politique de confidentialité.